MOCCA – The Best Thing In The World

[youtube]http://youtu.be/w6Ej2sIL9Js[/youtube]

Les Volumes 4 & 3 à télécharger ici sur LastFM (avec également une compilation ‘Japanese Indie Pop Style’). Malheureusement, les liens MediaFire conçernant les Volumes 1 & 2 sont morts, il faut écrire à tredirntte pour se les procurer (just drop your name here and I’ll send it to your inbox)

Indonesian IndiePop Scene

C’est un pays où l’on vénère la pop scandinave : ici, toute la jeunesse a été profondément marquée par le 1er album des Cardigans, ‘Emmerdale’, considéré comme une sorte d’Abbey Road; ici, Karolina Komstedt, de Club 8, est considérée comme une déesse; ici, les Acid House Kings sont un groupe culte, on vénère les Kings of Convenience, et on connaît par coeur les paroles de Mew (see Mew, Live in Jakarta @ Java Rockin’ Land ’09, à l’occasion de leur 1ère venue en Indonésie :  *** quand on pense que ce groupe va venir à la Maroquinerie, une salle de 500 personnes, le 12 novembre prochain… ***). Mais on aime aussi la pop française : ici, les concerts de Tahiti 80 suscitent un enthousiasme général (tapez Tahiti 80 jakarta sur YouTube par exemple), mais aussi Phoenix, bien sûr, qui a triomphé cet été lors de son passage au Beatfest Festival 2009), sans oublier Air bien évidemment, les parrains en quelque sorte, qui ont ouvert une brèche aux groupes français sur le marché asiatique, à l’instar des Cardigans pour les groupes scandinaves.

[youtube]http://youtu.be/cS1oPxZh7OI[/youtube]

Mocca – i would never friend ( feat. Karolina Komstedt from CLUB 8 )


Ici, rien n’aurait été possible sans l’existence de Mocca (café), un groupe originaire de Bandung, qui depuis 1997 oeuvre sans relâche pour la défense d’une certaine idée de la pop : 3 albums majeurs, de 2002 à 2007, et un succès qui commençe enfin à se dessiner au-delà des frontières de l’Indonésie, dans le Sud-Est asiatique (Singapour, ,Malaisie, Thaïlande, Japon, Corée, etc) avec des passages sur MTV et même sur la célèbre émission Asia Uncut, STAR World TV, un peu l’équivalent asiatique du Late Show with David Letterman. Rien n’aurait été possible car Mocca, présent sur les 2 premières compilations, a eu une influence immense sur tous les groupes présents dans cette 4ème compilation : bien sûr on y entend parfois du Tahiti 80, du Kings of Convenience, voire même de la Twee-Pop tendance Sarah Records, mais ce que l’on y entend, c’est avant-tout du Mocca, c’est-à-dire un style unique mêlant easy-listening, bossa-nova et bien sûr jazz et pop scandinave : et c’est là où je voulais en venir en disant qu’Emmerdale des Cardigans constituait en qq sorte un Abbey Road pour la jeunesse indonésienne actuelle, une sorte d’album majeur qui a provoqué un tournant dans l’évolution de la musique pop indonésienne. ‘Emmerdale’, avant que les Cardigans ne prennent une direction sonore + variétés internationales, représentait un summum de musique à la fois fraîche et innocente, ensoleillée et heureuse, matînée d’un son très swing-jazzy mêlé à de la pop; les Acid House Kings ont ensuite repris et perpétué ce style alors que les Cardigans s’en éloignaient, ‘victimes’ du succès : ce sont tous ces ingrédients qu’ont repris Mocca et la plupart des groupes présents sur cette compilation, pour le + grand bonheur.

indonesia mapCe pays aux 17,508 îles et 237 millions d’habitants, la 4ème population au monde, est une exception, une sorte d’ilôt paradisiaque qui a su résister à l’uniformisation galopante de l’industrie du disque en se créant sa propre culture musicale, un pays où les religions semblent modérées, cohabitant dans la + grande tolérance : ce pays, c’est l’Indonésie. Welcome to Indonesia.