Confettis (Philippe Djian / Stephan Eicher – Frédéric Lo – Benoît de Villeneuve) : 2ème Single nouvel album ‘Eldorado’

Bon ben puisque Cécile ose vous parler (en mal) de Johnny Hallyday, j’ose vous parler de Stephan EICHER : le 2ème clip-single issu de son nouvel album ‘Eldorado’ vient d’être mis en ligne il y’a 5 heures. C’est chez Universal mais je m’en fous, quand c’est bien, c’est bien : je viens de le prendre à la Discothèque, suite à la chronique de BlogPop qui m’avait donné envie (et une autre chronique de l’un d’entres vous, mais j’me souviens + qui) et c’est un album excellent, idéal à offrir pour Noël, un peu comme un bon vieux Raphaël ou Jean-Louis Aubert. D’ailleurs en parlant de Raphaël (qui a composé le 1er clip-single ‘Rendez-Vous’), autant je trouvais ses récompenses aux Victoires de la Musique 2006 totalement méritées : eh bien en 2008, ce serait bien que Stéphan Eicher (et Etienne Daho) soient nominés : ce serait une récompense émouvante et méritée de la part des Professionnels de la Musique 1/ à la fois pour l’ensemble d’une carrière (quasiment) sans faux-pas, 2/ et aussi pour ce retour inespéré d’un artiste entier, fidèle et passionné qui a toujours su garder sa liberté de mouvement et toujours su rester à l’écoute du monde de la musique en s’entourant des meilleurs (Martin Wenk le trompettiste mariachi de Calexico et Paul Niehaus, le pedal steel de Lambchop), à l’image d’un Daho…Et ce serait tellement bien qu’il soit invité au Prime de la Star Academy…C’est marrant ce regain de faveur auprès des Blogs indés, peut-être l’effet Calexico/Lambchop, ça nous attire forçément : en tout cas, si cet album ne semble pas connaître un gros succès commercial pour l’instant (juste une impression perso, j’ai pas les chiffres de vente, je pense que la base des Fans est toujours là mais qu’il a perdu le grand Public des rayons de Supermarché, à l’image de Travis), il aura au moins permis à Stephan Eicher de retrouver une certaine crédibilité artistique et du même coup, de regagner sa place dans notre petit Paradis blogosphérique. Et en passant, Frédéric Lô, déjà producteur du dernier Daniel Darc, est décidément un homme de grand talent…

OFFICIAL-Logo.gif stephaneicher.com
myspace.gif myspace.com/stephaneicher

Chronique RTL 30/03/07 Pour atteindre sa destination, Stephan va d’abord solliciter son ami compositeur-arrangeur Reyn, puis des musiciens de jazz avec lesquels il a défini les essences sonores : contrebasse, grand piano, clarinette, celesta, vibraphone, mellotron et batterie minimaliste (Charly, I Cry (At Commercials), Weiss Nid Was Es Isch…) ; des premières sessions live au studio ICP de Bruxelles, dans la plus pure tradition d’un swing folk et d’une americana inspirés, le début de la recherche d’un Eldorado, justement. Dans un second temps, sa rencontre avec Frédéric LO (compositeur et réalisateur de l’album « Crève-cœur » de Daniel Darc) affirmera sa volonté de revenir aussi à l’électro-pop de ses débuts (Dimanche en décembre, Solitaires), y mêlant par endroits une instrumentation résolument tournée vers l’ Ouest (le banjo sur Confettis) . Stephan et Frédéric Lo complèteront le tableau chromatique de l’album (Voyage, Eldorado) en produisant ensemble plus de la moitié des chansons. Paul Niehaus, le pedal steel de LAMBCHOP et Martin Wenk, la trompette mariachi de CALEXICO (Rendez-vous), finissent de transporter les chansons de Stephan Eicher de l’autre côté de l’Atlantique, dans l’Amérique idéale de SPARKLEHORSE.

Rendez-Vous – 1er Single ‘Eldorado’ (Raphaël Haroche/ trompette mariachi de Calexico)

« Looking For Eldorado », une série de podcasts vidéo qui raconte l’histoire de l’album : studio, rencontres, voyages…

Podcast #1 (25/03/07)

Podcast #2 (avec Raphael) (02/04/07)

Podcast #3 (09/04/07)

Podcast #4