medium_vikash_dhorasoo-maillot_equipe_de_france.jpgDepuis 2 semaines, le Figaro (HAN LA HONTE! Indie-Boy Traqueur il parle du Figaro! pôv’ mec de droite! et d’abord je parle du Figaro comme je parlerais de n’importe quel journal qui me tomberait sous la main, et il se trouve que c’est le seul journal actuellement qui me tombe sous la main : je suis un zappeur, je n’ai pas de conscience politique, seules les pages Culture & Sport m’intéressent vraiment…et d’ailleurs, je n’devrais même pas avoir à me justifier et j’en ai rien à foutre de ce que vous pouvez penser, je n’suis plus à un paradoxe près (James Blunt, Raphaël, Kyo, Newport Beach, vous vous souvenez? non forcément puisque vous n’êtes + là))…donc depuis 2 semaines, le Figaro propose désormais chaque lundi un cahier spécial Sport avec une longue interview d’un sportif ou d’une personnalité passionnée de sport : la semaine dernière, c’était CALI qui parlait de sa passion pour le rugby, et cette semaine, c’est Vikash DHORASOO, le meneur de jeu du PSG, qui parle de sa passion pour la musique. Et là, j’ai halluciné dans les références musicales qu’il cite : ce mec-là, de la génération trentenaire comme la plupart d’entres vous (né en 1973), a exactement le même parcours musical que vous-nous-toi-moi qui avons été éduqués au biberon des Inrocks’ dans des lycées bien propres, c’est comme si on avaient eus des vies parallèles en natation synchronisée, et il est complètement atypique dans le milieu du foot (il a le bac en poche, on parle d' »intello du ballon rond » : mais c’est peut-être là encore un préjugé). Vous auriez pu croire, bande de petits intellos que vous êtes, que « Ouais Vikash il est noir (ouais vous allez m’dire il est pas noir, il est de type hindou, de Madagascar je crois : faites pas chié), donc il écoute du rap, et il fait du foot, donc il est forcément con« , eh bien non! alors laissez tomber vos préjugés sur les joueurs de foot, sur le Figaro, sur le PSG, sur Alphonse Brown et la puissance du port du Havre, et sur tout d’une manière générale, et faites pas chié (la fôt’ d’ortograf, j’lé fé exprès).

PS : inutile de vous dire que j’approuve totalement sa position sur le téléchargement. En qqs phrases bien pensées , il résume tout ce que je pense. Pour moi, c’est un modèle de position à diffuser dans tous les médias.

medium_vikash_dhorasoo-photos_de_mode.jpgLe Figaro : il paraît que vous êtes un fan de rock…

Vikash DHORASOO : C’est vrai. J’ai découvert le rock avec le Velvet Underground, les Kinks et les Doors. Au Havre (où il a joué de 1993 à 1998), j’avais des copains qui allaient chercher leurs CD à Londres. Des puristes, des vrais. Ils m’ont communiqué leur passion. Avec mes potes, on faisait bcp de copies, car, à l’époque déjà, les CD coûtaient cher. Dans ma jeunesse, j’ai bcp écouté les Stone Roses, New Order, les Happy Mondays, les Pixies ou les Smiths. Everyday is like Sunday des Smiths est peut-être ma chanson préférée. Les Pixies restent mon groupe favori. Mon rêve serait de les voir sur scène un jour. Ils ont inventé le son des ’90. Les Happy Mondays ont également bcp apporté mélangeant l’indice pop à la musique électronique.

– Allez-vous régulièrement à des concerts?

Il y’a qqs années, j’allais avec des potes à Rouen dans la salle mythique de l’Exocet où j’ai vu pleins de super groupes comme My Bloody Valentine. Je regrette de ne pas avoir pu assister à plus de concerts quand j’étais jeune. Mais le football me prenait bcp de temps. Aujourd’hui à Paris avec ma femme, je me rattrape, bien qu’avec mes 2 petites filles, ce n’est pas tjs facile. Dernièrement je suis allé voir Bloc Party au Zénith. Philippe Katherine sur scène, c’est vraiment génial aussi.Je continue de découvrir des groupes. Moins qu’avant où je suivais l’actualité musicale grâce aux Inrockuptibles. J’aime bien aussi les Libertines ou Clap Your Hands Say Yeah. Ce sont mes coups de coeur du moment. Mais tous ces nouveaux groupes, à mes yeux, ne valent pas les Pixies.

(…)

– Quelle est votre position dans le débat sur le téléchargement?

Le téléchargement, c’est très positif. Moi, je télécharge et j’achète bcp de disques. Ceux que je n’achèterais pas, je les télécharge. Parfois, cela me permet d’aller acheter le disque après. C’est un outil formidable pour découvrir des groupes. Je trouve regrettable que l’on parle de piratage. C’est du partage (PIRATAGE = PARTAGE, qu’on se le dise). Un bon moyen d’enrichir sa palette musicale. Je trouve les critiques des maisons de disque démago. Et puis, qu’ils baissent les prix des CD et les gens achèteront davantage.

La plupart des footballeurs sont + rap que rock…

Mais, moi aussi j’aime bien le rap. Notamment NTM et Asian Dub Foundation. Aujourd’hui, j’en écoute moins. Le rap américain est trop caricatural. Le côté macho me dérange un peu.

A Paris, musicalement, vous êtes plutôt gâté…

C’est vrai, il se passe tjs qqchose à Paris. Ici, si je rate un concert, ce n’est pas la fin du monde, car il y’en a un autre derrière. A Lyon, ce n’était pas la même chose. La richesse culturelle parisienne est incomparable. Et la musique m’aère l’esprit. Pour moi, c’est indispensable. C’est la condition sine qua none pour être heureux. Et pour bien jouer au football, il faut être bien dans sa peau.