[youtube]http://youtu.be/kR6RJFxY0eI[/youtube]

The BATS-Too Much

Alléluia! La grande nouvelle du jour, apprise grâce à un commentaire de Xaxa, c’est la reformation des Bats, 10 ans après leur dernier album Couchmaster. Peut-être étiez-vous déjà au courant de la nouvelle (elle a probablement été relayée par des blogs, webzines ou magazines français), mais en tout cas moi ça me fait rudement plaisir. Leur nouvel album s’intitule At the national grid : il sortira le 20 septembre aux USA grâce au label Magic Marker. Une sortie en Allemagne est prévue le 4 octobre via Little Teddy, une autre pour le Royaume-Uni à la même date via Egg Records. Voilà : j’espère que cette pause de 10 ans leur aura permis de retrouver la fraîcheur qui fondait comme neige au soleil au fur-et-à-mesure d’albums de + en + décevants (Couchmaster en 95 et Silverbeet en 93) avec des pochettes de + en + pourries (Attention!!! je dis pas que ces 2 derniers albums étaient nuls, il y’avait toujours de bonnes chansons à pêcher mais c’était + le même son, + la même insouciance des débuts, comme chez les Pastels)…mais je n’oublierai jamais cette année bénie de 92 (je crois que c’était la + grande année en matière de rock indé : il suffit de se repencher sur le palmarès 92 des Inrocks) où j’ai découvert les Bats sur leur album tournicotant Fear of God distribué par Rough Trade/Virgin France (la grande époque de Virgin/Labels également). Boogey man et ses guitares qui « virevoltent en boucle jusqu’au tournis » (critique JAP Jeunes à Paris), le fabuleux morceau en apesanteur Watch the walls qui sonnait pour moi à l’époque comme une valse à la Belly (vous reprenez la pochette de Belly ou les photos de Kirsten Dunst dans Virgin Suicides où elle tourne sur elle-même en regardant le ciel, et vous avez cette sensation), The Black & the Blue, etc : des morceaux que j’ai écouté des dizaines de fois, que je viens de réécouter et que je réécouterai toujours avec la même sensation de bonheur simple, de joie pure et primaire. Alors voici en Radio-Blog pour les + jeunes d’entres vous Watch the walls et Boogey Man : enjoy it.

Bells, extrait du nouvel album, en intégral sur la page du groupe on Magic Marker Records (cette chanson est très bien : elle confirme l’évolution naturelle vers des plages bcp + sereines comme chez Yo-la-Tengo; la voix de Robert Scott est intacte, inaltérée; on sent qu’ils ont du plaisir à se retrouver )

3 extraits issus de leurs précédents albums sur leur page officielle The Bats Official Homepage, rubrique Releases

Blague chauves-souris sur Humour-blague.fr : elle m’fait marrer.

C’est une chauve-souris vampire couverte de sang qui revient en zigzaguant à sa grotte et se pose pour piquer un petit somme. Mais les autres chauve-souris, réveillées par l’odeur du sang, la harcèlent pour savoir où elle en a tant trouvé
– Oh non! Laissez moi dormir! gémit la chauve-souris ensanglantée.
– Si! Si! Dis-nous où tu as eu tout ce sang! hurlent les autres chauve-souris vampires.

Finalement la chauve-souris vampire ensanglantée cède et dit aux autres de la suivre.Après dix minutes de vol silencieux dans la nuit noire, ils plongent dans une vallée, puis dans une forêt. Et à l’entrée d’une clairière, la chauve-souris vampire ensanglantée dit:
– On y est! Vous voyez cet arbre là-bas ?
– Oui ! Oui ! crient les chauve-souris vampires, la salive à la bouche.
– Eh ben moi je l’avais pas vu…

Une autre archi-connue : tous vos enfants, nièces et neveux vous l’ont racontée.

« C’est quoi une souris sans cheveux? » Réponse : « Ben une chauve-souris pardis! »

Elle est trop drôle.

[youtube]http://youtu.be/rXaeCQueqkU[/youtube]

The BATS-Courage